COTE D'AZUR ACHETER VENDRE LOUER

COTE D'AZUR  ACHETER  VENDRE  LOUER

SECURISER SON INVESTISSEMENT

 

Emprunter, c'est aussi s'assurer car aucune banque n'accepte de vous  prêter

de l'argent pour financer un logement sans une assurance décès invalidité.

 

Cela ne résulte pas de la loi mais de la pratique bancaire.

 

Il est en effet ici question de prêts immobiliers, destinés à financer l'achat  d'un

logement.

 

Les  sommes  en jeu  sont  importantes  et surtout, vous empruntez sur du long

terme (au minimum quinze ans en général).

 

Or,  nul  ne  peut  prédire  l'avenir et personne n'est à l'abri d'un accident, d'une

maladie ou d'un décès.

 

Dans ces cas de figure, c'est tout simplement l'assurance qui rembourse le prêt.

 

L'acquisition d'un logement, via un emprunt, est donc bien la meilleure  façon de 

protéger ses proches puisque, en cas de coup dur, le  prêt est  remboursé  et  le

logement payé.

 

 

Les risques couverts :

 

.  Le décès, lui, est toujours couvert. L'assureur rembourse le  capital restant dû à

la banque.

Ainsi, s'il vous arrive quelque chose, vos proches n'ont plus à se soucier du prêt.

 

.  L'invalidité absolue et définitive. Si, pendant  la durée  du prêt,  vous  ne  pouvez

plus travailler,  alors,  l'assurance  rembourse  intégralement  le  prêt  à  la  banque,

comme en cas de décès.

 

.  L'incapacité  de  travail :  si,  suite à  une  maladie  ou à un accident, vous cessez 

votre  activité

de façon temporaire,  c'est  l'assurance  qui  prend  le  relais  et  qui  rembourse les 

échéances de prêt jusqu'à ce que vous puissiez reprendre votre travail.

 

A la suite de la dégradation de la conjoncture économique Cette assurance,

facultative,  est  aujourd'hui de plus en plus refusé par  les banques

 

 

Une assurance à 100 ou 200 % ?

Les tarifs indiqués valent en principe pour une assurance à 100 %.

 

Cela signifie, si vous empruntez à deux, que chacun est couvert à hauteur de 50 %.

En  cas  de décès ou d'invalidité,  votre  conjoint doit donc continuer à rembourser la

moitié du prêt.

Enfin, vous pouvez vous assurer au maximum, autrement dit sur deux têtes,  donc à

200 %.

 En  cas  de  décès  de  l'un,  l'assurance  paie  la  totalité  du  prêt,  ce  qui assure la

protection maximale à vos enfants.

Mais le coût de l'assurance est tout simplement doublé.

 

 

 

 



26/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres